Skip to content

Steve Charpentier

Ma deuxième année du primaire a été marquée par les mathématiques. C’est alors que je me suis questionné sur la profession que je pourrais accomplir à l’âge adulte en lien avec cette matière des plus passionnantes. À l’âge respectable de 7 ans, dans la lointaine contrée de Rawdon, je me suis référé à la personne détenant toute vérité, ma mère, qui m’a confirmé qu’un CPA gagnait sa vie à l’aide des mathématiques.

J’ai bifurqué à quelques reprises, afin d’explorer les autres intérêts développés au cours des nombreuses années de mon cheminement scolaire. Après avoir travaillé dans le domaine juridique et celui de la santé alternative, je suis retourné à mon désir d’enfance de devenir CPA.

Ayant utilisé quelques années pour explorer divers domaines, j’ai opté pour le programme intensif de Sciences Comptables offert à l’Université du Québec de Trois-Rivières. C’est en 2011 que j’ai complété mon parcours académique et que je suis entré dans le domaine de la certification. Une fois mon stage complété et mon titre en main, j’ai continué d’alimenter mon désir d’exploration en m’orientant vers le financement aux entreprises.

Cette brève expérience m’a permis de réaliser que le travail en cabinet me convenait. J’ai tout quitté pour retourner en cabinet. J’en ai profité pour réaliser un second désir d’enfance m’établir à Montréal. En octobre 2016, j’ai eu la chance d’être recruté par l’équipe de Petrie Raymond, au sein de laquelle j’ai évolué plus qu’auprès de tout autre employeur.

J’ai quitté pour une période d’un peu plus d’un an le cabinet pour revenir en force et me joindre à l’équipe du contrôle de la qualité. Ces nouvelles fonctions mettent de l’avant mon sens de l’observation et ma minutie.

L’avantage de travailler en cabinet c’est de pouvoir travailler auprès d’une équipe aux compétences diversifiées, d’avoir un travail non routinier et de desservir plusieurs entreprises et organismes de différents domaines.